Les associations : un point fort de l’école de commerce

Les associations : un point fort de l’école de commerce

Les associations : un point fort de l’école de commerce

Juste à titre de rappel : une école de commerce est spécialisée dans l’enseignement supérieur en commerce et management. Une école de commerce est réputée de ses capacités d’insertion professionnelle de ses diplômés par rapport aux autres grandes écoles et des universités.

Le Bureau des Elèves en école de commerce

Le bureau des élèves est mis sur pied afin de pouvoir organiser des actions extra-pédagogiques, afin d’écouter les aspirations de tous les étudiants de l’école.

etudiants.jpg

En général, l’équipe qui dirige le bureau des élèves est élue démocratiquement et doit se montrer dynamique et organisatrice. La mission première du bureau des élèves est de provoquer l’épanouissement des étudiants à travers des événements tels que des soirées, des galas, des clubs, des sorties récréatives, des activités sportives, des weekends plaisants, etc. et mettre en exergue la célébrité de l’école de commerce.
 
Le bureau des élèves ressemble à une véritable micro société. Logiquement, le mode de vie et les comportements organisationnels au niveau de l’école de commerce reflètent les caractéristiques des étudiants qui la fréquentent : il est possible d’identifier des projets différents, des cultures de tous les coins du monde, des passions qui diffèrent d’un étudiant à un autre. Le bureau des élèves est censé pouvoir rassembler les étudiants autour des projets communs malgré les différences.

Les associations internationales

Au sein d’une école de commerce, il existe toujours des étudiants étrangers, d’où l’omniprésence de l’international. Une association internationale peut exister et être gérée par des étudiants ou des récents diplômés, mais elle reste apolitique, indépendante et à but non lucratif. 

association-internationales.jpg

Les associations internationales des étudiants et/ou des anciens ne sont pas formelles et non généralisées. Seulement, les anciens qui travaillent à l’étranger, dans l’habitude des écoles de commerces qui organisent périodiquement des forums, des rencontres, des échangent, viennent parler aux étudiants et partager leurs expériences et font des échanges de points de vues.